Batteries sur le bateau de plaisance – Comment fonctionne l’électricité à bord?

Les bateaux de plaisance pour naviguer en mer sont équipés d’un certain nombre d’appareils et d’instruments alimentés par électricité. C’est pourquoi pour toute la durée de la croisière on doit s’assurer que l’électricité ne s’épuise pas. Sinon, nous pouvons nous heurter à des problèmes, et nous tous voulons les éviter. Les batteries sur le bateau de plaisance constituent la principale source d’énergie et il est recommandé d’avoir une bonne connaissance sur leur fonctionnement.

Quelles batteries sont installées sur le bateau de plaisance?

Les batteries de « servitudes » (souvent plusieurs à bord, utilisées pour tous les appareils et instruments, les lumières, etc.) et la batterie de « démarrage » indépendante qui est exclusivement dédiée au démarrage du moteur. Pourquoi est-il organisé de cette manière? Pour des raisons de sécurité. Si pour une raison quelconque (notre
erreur ou panne) les batteries de « servitudes » sont vides, quand même il sera toujours possible de démarrer le moteur.

batteries-sur-le-bateau-de-plaisance

Plusieurs facteurs déterminent la durée de vie des batteries:

Le nombre et la taille des batteries: Ici tout dépend du type de bateau. En général, on considère que plus le bateau est grand, plus il y a de batteries. Premièrement, c’est pourquoi un plus grand bateau dispose d’un espace plus important. Deuxièmement, un plus grand bateau a plus d’appareils à bord qui nécessitent l’électricité.

L’âge des batteries: Au fil du temps, la capacité et les performances des batteries se
détériorent. Chacun de vous possède un téléphone portable et peut donc observer que sa nouvelle batterie est caractérisée par la durée la plus élevée de fonctionnement avant de devoir être rechargée. Ainsi une utilisation excessive ou un appareil ancien peut être la cause du déchargement rapide de la batterie. Ne laissez pas votre smartphone se décharger intégralement parce que cela peut avoir un effet dévastateur sur son espérance de vie. Par conséquent, assurons-nous que la tension ne tombe jamais trop bas.

Le nombre et le type d’appareils qu’ils alimentent: sur les embarcations plus petites et plus anciennes, nous rencontrerons équipement de base, par exemple réfrigérateur, instruments de navigation, pompe de cale, pilote automatique. Plus le bateau est grand et moderne, plus il y a de commodités (par exemple, télévision, congélateur, réfrigérateurs plus grands et plus nombreux, traceur de carte avec grand écran couleur, système de son, etc.), et donc encore plus grande demande d’électricité.

Comment recharger la batterie?

Deux façons sont les plus courantes. La meilleure façon – et la plus efficace – est de connecter le yacht au réseau 220 V dans la marina. Ainsi, on obtient le meilleur effet. Connecter le yacht au réseau est la première chose à faire après l’amarrage et le déconnecter est la dernière action avant de prendre la mer. Vous pouvez également recharger les batteries avec le moteur. Même quand on navigue longtemps à la voile, on peut démarrer le moteur, le débrayer et monter en régime, l’alternateur fera alors le reste. 😊

batteries-sur-le-bateau-de-plaisance

PParfois, les bateaux sont équipés de panneaux solaires. L’utilisation de panneaux solaires sur le bateau peut se révéler utile pour soulager les batteries et également pour réduire la dépense de navigation générée par la consommation électrique à bord mais il faut éviter de surestimer leur rôle. Les panneaux solaires pour bateau peuvent servir de générateurs d’appoint pour faire fonctionner les appareils comme les frigos mais ils ne suffisent pas pour le fonctionnement du pilote automatique.

Des bateaux plus grands et mieux équipés peuvent disposer d’un groupe électrogène, un moteur à combustion indépendant interne qui produit une tension de 220V. Non seulement il recharge nos batteries, mais il peut fournir l’électricité à la climatisation, une machine à café ou, par exemple, une bouilloire sans fil. L’inconvénient ici est qu’à part l’électricité, il génère également du bruit.

De quoi faut-il se souvenir ? 

  1. Lors de la prise en charge du bateau, renseignez-vous sur l’état des batteries.
  2. Optimisez votre consommation d’énergie à bord en désactivant toujours tout ce dont vous n’avez pas besoin.
  3. Évitez d’utiliser le pilote automatique en continu pendant que vous utilisez les voiles toute la journée.
  4. Si possible, ne sortez pas avec le « réfrigérateur chaud » qui est celui que vous avez récemment rempli de produits. Si nécessaire, faites les premières heures avec le moteur en marche.
  5. Utilisez le guindeau uniquement avec le moteur en marche.
  6. Vérifiez régulièrement le niveau de tension des batteries avant de vous coucher, après le réveil et plusieurs fois par jour, passant même involontairement la table de navigation, où. Il y a un indicateur. Si la tension commence à chuter, commencez à charger les batteries.
  7. Les batteries bien utilisées devraient durer 4 à 6 ans. Si les batteries sont déchargées complètement et puis rechargées, vous ne remarquerez peut-être pas la différence, mais un peu plus tard peut-être il s’avère qu’ils devront être remplacés beaucoup plus tôt.

Bon vent et bonne mer à toutes et à tous.
Grzegorz de YACHTICcom

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

15 − huit =